Agressions et prise d’assaut : Les agents de la TAP demandent à Hichem Mechichi de s’excuser

Mission accomplie, les agents et journalistes de l’agence TAP ont levé leur sit-in après la démission de Kamel Ben Younes, nommé par la Kasbah à la tête de l’établissement médiatique officiel.

La branche du syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) et le principal syndicat des agents de la TAP ont également décidé d’annuler la grève prévue le 22 avril 2021 et de suspendre le boycott des activités du gouvernement et des partis qui le soutiennent.

Les structures syndicales ont exprimé leurs remerciements aux différents membres de l’agence qui ont fervemment défendu l’indépendance de leur institution en tant que centre d’information publique à l’écart de toutes les entités politiques et partisanes.

Et d’appeler à la gouvernance de la nomination au poste de président et directeur général de l’agence conformément aux normes internationales applicables aux agences de presse dans les pays démocratiques, et à l’éloigner complètement des ingérences et des influences du gouvernement, de la politique et des partis.

Par ailleurs, elles ont demandé au Chef du gouvernement Hichem Mechichi, qui assure la gestion du ministère de l’Intérieur par intérim, de s’excuser pour la prise d’assaut par les forces de sécurité du siège de l’agence et les attaques perpétrées contre les journalistes et les employés.

Commentaires:

Commentez...