Tunisie – Suspension des cours : Bras de fer entre syndicats et autorité !

Illustration

Alors que les différents syndicats de l’enseignement forcent la main pour suspendre les cours pendant 10 jours en raison de la détérioration de la situation épidémiologique, le ministère de l’Education semble ignorer tous ces appels.

A Tebourba dans le gouvernorat de la Manouba comme à Ben Guerdane à Médenine, la fédération de l’enseignement secondaire a annoncé avoir décidé de suspendre les cours pendant 10 jours pour casser les chaines de contamination. Une décision unilatérale qui n’a pas plus au ministère qui, dans un communiqué rendu public, s’est dit le seul intervenant à pouvoir prendre de telles décisions. Un bras de fer s’est, donc, engagé entre les deux parties au cœur d’une crise sanitaire.

Echanges d’accusations, tension et malentendu, la relation entre les syndicats de l’enseignement et le département de l’Education se dégradent davantage alors que le sort des élèves mais aussi du cadre enseignant et de l’année scolaire est toujours suspendu.

Entre la rentrée scolaire du 15 septembre 2020 et le 13 avril 2021, 9471 cas de coronavirus ont été enregistrés au sein des établissements scolaires et un total de 42 décès, annonce le ministère de l’Education, dans un communiqué publié mercredi 14 avril.

La fédération générale de l’enseignement secondaire est revenue à la charge jeudi 15 avril 2021 en renouvelant son appel à suspendre les cours pendant 10 jours, étant donné la dégradation de la situation épidémiologique et afin de casser le rythme des contaminations.

 

Commentaires:

Commentez...