S17 : Quatre députés d’Al-Karama convoqués par la justice

La justice se penche sur l’affaire de l’aéroport Tunis-Carthage et de la femme fichée S17. Après y avoir semé le chaos, lundi 15 mars, Seifeddine Makhlouf et trois autres députés de la Coalition Al-Karama ont été convoqués par le ministère public.

Le ministère public relevant du Tribunal de première instance de Tunis a, en effet, convoqué les quatre députés pour être auditionnés sur ce qui s’est passé à l’aéroport de Tunis-Carthage et sur les accrochages avec les agents de sécurité de l’aéroport, rapporte la radio Mosaique fm.

Rappelons que Seifeddine Makhlouf a semé le chaos à l’aéroport Tunis-Carthage, sous prétexte qu’une femme fichée S17 a été interdite de voyager par les agents de sécurité. Cela a donné lieu à des tensions notamment suite à l’intervention des députés d’Al-Karama pour permettre à cette femme de voyager.

Seifeddine Makhlouf et d’autres députés d’Al-Karama, appelés en renfort, se sont notamment accrochés avec les sécuritaires de l’aéroport qui ne faisaient qu’exécuter des mesures prises par le ministère de l’Intérieur.

Commentaires:

Commentez...