Badreddine Gammoudi dénonce un scandale sanitaire au barrage Sidi Salem !

Badreddine Gammoudi, député, chef de la commission de lutte contre la corruption, était à l’origine de la révélation de plusieurs affaires de corruption.

Dernièrement, en rendant visite au barrage Sidi Salem à Béja, il a dénoncé un scandale sanitaire, voire même un « crime contre les Tunisiens ».

Le député affirme avoir constaté que « la station d’assainissement de l’ONAS de Béja déverse ses eaux usées et polluées dans le barrage et ce sans que ces eaux ne soient traitées selon les normes sanitaires ».

Pour lui, il s’agit d’un crime contre l’humanité dont sont victimes les Tunisiens, d’autant plus que le barrage approvisionne la capitale Tunis, le nord-est, la région du Sahel et Sfax en eau potable.

Le député affirme avoir même inspecté des cadavres d’animaux, des saletés, des déchets, des eaux usées infectes, etc. dans ce barrage.

Il a dans ce sens pointé du doigt tous les responsables, dont notamment le ministre de l’Agriculture, le gouverneur de Béja.

Le barrage de Sidi Salem est le plus grand barrage de Tunisie. Construit au niveau de la ville de Testour, à 8 kilomètres au nord-ouest de cette dernière, il se trouve sur le cours de la Medjerda.

Commentaires:

Commentez...