Le projet de loi sur les congés de paternité et de maternité à l’arrêt pour manque de moyens

Le projet de loi relatif aux congés de paternité et de maternité est à l’arrêt, annonce la ministre de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Séniors, Imen Houimel.

Lors d’une séance d’audition à l’ARP, la ministre a expliqué que le seul inconvénient réside dans le coût de ce projet de loi estimé à 250 millions de dinars, que l’Etat n’est pas capable d’assurer, actuellement.

« Actuellement, la situation économique et sociale du pays ainsi que celle des caisses sociales ne permettent pas de se permettre une telle loi », a-t-elle déclaré. Et de proposer de faire adopter cette loi sur plusieurs étapes pour prendre en considération la situation du pays.

Ledit projet en question vise à mettre en place un congé de paternité et un congé prénatal (pour les mères). Il vise également à prolonger de la durée du congé de maternité et à mieux règlementer le repos d’allaitement, le tout pour garantir un modèle familial équilibré et pour donner lieu à partage des responsabilités entre les deux parents de façon à protéger l’intérêt suprême de l’enfant, d’après le même communiqué.

Commentaires:

Commentez...