Don de 1000 doses de vaccin anti-Covid : Mechichi ordonne l’ouverture d’une enquête

La polémique sur les doses de vaccin offertes par les Emirats arabes unis, enfle, ce qui a poussé le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi à ordonner l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de leur entrée en Tunisie.

« La présidence du gouvernement n’a pas été informée par l’arrivée en Tunisie de doses de vaccin contre le coronavirus et ignore leur source et leur destination », a souligné, ce lundi 1er mars 2021, la Présidence du gouvernement dans un communiqué.

A cet effet, « le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a ordonné l’ouverture immédiate d’une enquête sur les circonstances de leur entrée en Tunisie, les conditions de leur stockage, leur gestion et leur distribution », ajoute le communiqué.

La Présidence du gouvernement tient d’ailleurs à préciser que l’opération de vaccination reste sous la responsabilité de la commission nationale de lutte contre le coronavirus qui a mis en place une stratégie nationale de vaccination et a classé les catégories prioritaires.

Cette enquête fait suite à l’information selon laquelle plusieurs hauts responsables de l’Etat auraient déjà reçu le vaccin anti-Coronavirus, d’après plusieurs députés. Selon eux « un pays du Golfe a envoyé un lot de vaccin contre le coronavirus qui a été distribué à de hauts fonctionnaires, des politiciens et des responsables sécuritaires ».

De son côté, la Présidence de la République a confirmé, dans un communiqué, la réception d’un don de mille doses de vaccin contre le coronavirus de la part des Emirats arabes unis et l’a entièrement mis à la disposition des services de la santé militaire en attendant la vérification de l’efficacité de ces doses et le classement des catégories prioritaires qui vont en bénéficier.

La présidence de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a, quant à elle, catégoriquement démenti l’information portant sur la vaccination de Rached Ghannouchi.

Commentaires:

Commentez...