Moez Chakchouk : « Olfa Hamdi était portée sur Facebook et non sur la gestion de Tunisair »

 

Commentant le limogeage d’Olfa Hamdi, le ministre des Transports et de la logistique, Moez Chakchouk, a démenti avoir subi une pression de la part de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Dans une déclaration accordée ce lundi 22 février 2021 à Shems fm, le ministre a souligné qu’il n’y a pas eu d’intervention et que le département prend ses décisions avec impartialité et sans pression.

Chakchouk a expliqué que la décision de limoger la directrice générale de Tunisair vient en raison de sa violation du devoir de réserve et de plusieurs autres lois. Et d’ajouter qu’il n’est pas acceptable de publier des documents officiels sur Facebook.

« Olfa Hamdi était portée sur Facebook et non sur la gestion des affaires de l’entreprise », a-t-il indiqué.

Sans surprise, et quelques heures après la publication d’un post sur Facebook, le ministère des transports et de la logistique a annoncé la décision de relever Olfa Hamdi de ses fonctions de présidente directrice générale de la compagnie Tunisair.

Olfa Hamdi avait été nommée à ce poste, le 4 janvier dernier avec pour principale mission le développement d’un plan d’action stratégique pour sauver la compagnie aérienne et assurer son développement afin de lui permettre d’être compétitive.

Commentaires:

Commentez...