Avant son limogeage, Olfa Hamdi allait dévoiler son programme pour sauver Tunisair

Olfa Hamdi, a finalement commenté son limogeage du poste de PDG de Tunisair, indiquant dans un post publié sur Facebook, qu’elle allait révéler, lors de la conférence de presse, le « programme de sauvetage de la Gazelle » malgré le rejet par le gouvernement et l’actuel ministre des Finances du principe de sauver cette entreprise.

Elle a expliqué que le gouvernement refuse le plan de sauvetage car « l’Etat est partenaire de la compagnie NouvelAir » et « considère qu’il n’est pas nécessaire de sauver Tunisair », considérant cette position comme une atteinte à l’un des symboles de la souveraineté nationale.

Olfa Hamdi a également confirmé que le ministre des Transports, Moez Chakchouk, l’avait informée à 7h du matin qu’elle était encore à la tête de Tunisair, malgré les informations qui circulaient sur les réseaux sociaux, pour découvrir, par la suite qu’il s’agissait d’une embuscade.

Remerciant les sécuritaires et les employés de Tunisair qui l’ont mise au courant quant à l' »embuscade », et présentant ses excuses aux journalistes qui étaient présents pour la conférence de presse, elle a assuré qu’une clarification plus profonde de l’affaire sera bientôt présentée.

« Le système actuel est un cimetière pour les jeunes et les femmes », a-t-elle écrit.

كنت سأعلن اليوم في ندوة صحافية على الساعة الثامنة صباحا عن برنامج انقاذ الغزالة و جاء هذا القرار بعد ان رفضت الحكومة…

Posted by ‎Olfa Hamdi – ألفة الحامدي‎ on Monday, 22 February 2021

Commentaires:

Commentez...