Monastir : Le détenu torturé en prison, libéré

Le tribunal de première instance de Monastir a décidé de libérer le jeune arrêté lors des manifestations nocturnes et torturé par des agents de la sécurité intérieure alors qu’il était en garde à vue.

Accusé de vol, le jeune homme avait été arrêté puis sauvagement torturé ce qui a conduit à l’ablation de l’un de ses testicules.

Le tribunal a donc décidé de poursuivre le procès tout en maintenant l’accusé en état de liberté, conformément aux articles 258 et 264 du Code pénal.

Le 5 février, l’avocat du citoyen susmentionné avait indiqué que le détenu se trouvait dans un état psychologique difficile après son transfert à l’hôpital où il a subi une opération chirurgicale.

Réagissant à ces accusations, le parquet avait décidé d’ouvrir une enquête pour « torture entrainant l’ablation d’un organe humain ».

Commentaires:

Commentez...