« La dignité avant le pain » : Les syndicats sécuritaires protestent

 

Les syndicats nationaux des Forces de Sécurité Intérieure de Sousse, Sfax et Monastir ont annoncé un ensemble de mouvements de protestation, sous le slogan « La dignité avant le pain. »

A partir de ce lundi et durant trois jours, des protestations seront organisées devant les districts de sécurité et les unités pénitentiaires de 9h à 10h, en plus de la suspension des services administratifs et le report du travail dans les tribunaux à 11h.

Il a également été décidé de ne pas émettre d’infractions à la circulation et de procès verbaux pendant une période de 3 jours consécutifs, et de boycotter toutes les activités culturelles et sportives.

Ces mesures s’inscrivent dans le contexte de ce que le communiqué du syndicat a qualifié « d’insulte pour les forces de sécurité et de la poursuite des attaques systématiques contre elles à la lumière du silence suspect des autorités en tutelle et de la classe politique dans son ensemble ».

Pour sa part, le porte-parole du Syndicat des Forces de Sécurité Intérieure, Mohamed Baldi a déclaré que les forces de sécurité se sentaient insultées par les pratiques menées par les manifestants, samedi 30 janvier 2021, à l’avenue Habib Bourguiba.

Baldi a expliqué sur IFM que, dans un premier temps, les forces de sécurité boycotteront certains services administratifs avec organisation de mouvements de protestation pendant une période de 3 jours.

Il a exigé que les « insultes » commises par les manifestants envers les forces de sécurité soient criminalisées et que toutes les personnes impliquées dans cette affaire soient tenues pour responsables.

Commentaires:

Commentez...