Taboubi : « Olfa Hamdi cherche le buzz et le sensationnalisme sur Facebook »

La nouvelle PDG de Tunisair Olfa Hamdi est actuellement au cœur de toute l’attention médiatique. A-t-elle commis une erreur dès le départ en s’attaquant aux syndicats de Tunisair ? En tout cas pour elle, ces syndicats ne font que lui mettre les bâtons dans les roues.

Hier sur le plateau d’Attaessia, le premier responsable de la Centrale Syndicale Noureddine Taboubi est intervenu en direct pour « rappeler à l’ordre », Olfa Hamdi, affirmant que le contexte tunisien se démarque par une crise sociale et par des sit-in partout. « Peut être elle vivait dans un autre contexte, mais aujourd’hui elle doit savoir qu’elle est en Tunisie », a-t-il déclaré.

Taboubi n’a pas en fait, apprécié la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montrant Hamdi debout sur une chaine et s’attaquant aux sit-ineurs de l’UGTT criant même au sabotage. « C’est une passionnée du buzz, du sensationnalisme et du populisme », a-t-il même déclaré.

Noureddine Taboubi a invité dans ce sens Olfa Hamdi à lui fournir des dossiers prouvant des dépassements commis par les syndicats de Tunisair.

 

Rappelons qu’une vidéo de Olfa Hamdi, nouvelle présidente directrice générale de Tunisair, a fait le tour des réseaux sociaux. On y voit la jeune responsable, debout sur une chaise, s’adressant aux agents et employés de la compagnie aérienne et exprimant son choc quant aux problèmes qu’elle a constatés depuis sa prise de fonction.

Hamdi, qui semblait en colère dans la vidéo, a déclaré qu’elle s’est retrouvée confrontée à une situation douloureuse, des avions en panne et « des personnes incapables de prendre des décisions ».

Et d’ajouter qu’après dix jours de travail et d’efforts pour rétablir le rythme des voyages, les syndicats ont délibérément amené des personnes n’ayant rien à voir avec Tunisair, qui se sont rassemblées pendant trois jours devant son bureau.

Commentaires:

Commentez...