Tunisie : Manifestation anti-gouvernement à Sousse

Organisée par des jeunes activistes, une manifestation a eu lieu ce mercredi 20 janvier à Sousse, où des dizaines de personnes ont protesté contre le gouvernement.

En effet, selon des médias locaux, les protestataires ont scandé des slogans hostiles au gouvernement et appelant à la libération des jeunes arrêtés sur fond des derniers événements en Tunisie.

Toujours selon ces sources, les forces de l’ordre étaient largement mobilisées pour éviter la détérioration de la situation.

Dans une intervention diffusée au journal de 20h00 de Watania 1, le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi s’est adressé aux Tunisiens dans une brève allocution axée sur les troubles nocturnes qui se multiplient à travers tout le pays.

Hichem Mechichi a indiqué qu’il comprenait les manifestants et leur désir de s’exprimer, mais a aussi tenu à rappeler que rien ne justifie le non-respect du couvre-feu, les actes de pillage et la dégradation des biens.

« Je comprend vos revendications, mais il y a une différence entre protestations légitimes et actes de pillage et de violence », a-t-il dit.

Il a exprimé sa compréhension par rapport à une situation compliquée dans plusieurs régions, coronavirus oblige. Il a dit comprendre la colère des Tunisiens par rapport à une situation économique et sociale difficile. Mais il a aussi tenu à prévenir que la loi sera appliquée contre les casseurs et tous ceux qui ne la respectent pas.

Commentaires:

Commentez...