L’ancien ministre de la Santé prône un confinement général de deux semaines

L’ancien ministre de la Santé, Abdeltif Mekki donne son avis sur le confinement général de quatre jours décrété par le gouvernement. Et selon lui, ce confinement n’aura pas d’effet sur la situation épidémiologique.

Il rejoint, dans ce sens, le comité scientifique de lutte contre la pandémie, qui avait proposé un confinement général de deux semaines, sauf que la présidence du gouvernement a décidé de décréter un confinement de quatre jours.

Dans une déclaration accordée ce vendredi 15 janvier 2021 à l’agence TAP, Mekki a souligné qu’un confinement de quatre jours ne sera pas suffisant pour stopper la recrudescence de la pandémie de Covid-19 en Tunisie.

Selon lui, il aurait fallu décréter un confinement général de deux semaines afin de pouvoir briser les chaînes de transmission du virus, estimant que le confinement n’aura pas d’effet sur la situation épidémiologique en l’absence de mesures de prévention restrictives.

Avant l’annonce officielle du 12 janvier, plusieurs membres du comité scientifique auraient d’ailleurs assuré qu’un confinement général de quatre jours n’a aucun sens. Abdeltif Mekki les rejoint dans cette idée, confirmant l’installation d’une transmission horizontale du virus contrairement à la première vague.

Commentaires:

Commentez...