La photo du jour : Espace « vert » sur la place de l’Acropolium

Les buveurs en quête de coins isolés ont vite fait d’apprendre que désormais, l’Acropolium ne bénéficie plus d’une surveillance nocturne.

Du coup, les marches et les abords immédiats du monument se transforment en bar improvisé, à l’abri des regards.

Cette photo fait grincer des dents car le veilleur de nuit a injustement été mis au chômage après la prise de contrôle de l’Acropolium par le ministère des Affaires culturelles.

Que préconise-ton pour les quinze travailleurs mis en congé forcé ? Et quid de la quiétude des riverains ?

Commentaires:

Commentez...