Abir Moussi lance une nouvelle motion de retrait de confiance contre Rached Ghannouchi

Une nouvelle motion visant Ghannouchi voit le jour.

La présidente du bloc parlementaire du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a annoncé une nouvelle motion demandant le retrait de la confiance du président de l’Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi.

Par ailleurs, elle a appelé les députés à accélérer la collecte des signatures nécessaires pour présenter la demande et la soumettre à la session plénière pour un vote conformément à l’article 51 du règlement intérieur .

La chef du bloc a justifié cette décision par « l’insistance du Président du Parlement tout au long des travaux du bureau du Parlement, tenus hier, à renverser la session plénière, à se tourner contre la volonté des députés, à imposer la prise de décisions à l’intérieur du bureau en utilisant la force et en violant le règlement intérieur ».

« Tout ceci dans le but de contrôler le Parlement pour mettre en œuvre un plan politique aux caractéristiques et conséquences inconnues », insiste-elle.

Moussi a également considéré que garder Ghannouchi à la tête du parlement représente une menace pour la sécurité nationale du pays.

Rappelons que le 30 juillet dernier, suite à une séance plénière réservée à une motion de retrait de confiance contre Rached Ghannouchi, le président de l’ARP n’avait pas été destitué, les députés ayant présenté la motion visant à l’écarter n’ayant pu récolter que 97 voix sur les 109 nécessaires.

Commentaires:

Commentez...