Tunisie : Mechichi passe le réveillon à l’étranger, les internautes mitigés !

« Ils nous appellent à rester chez nous et à ne pas rencontrer nos familles puis ils prennent le risque et voyagent ? » s’étonnent des internautes ayant vu des photos du Chef du gouvernement, dans un aéroport français.

Le député du Bloc démocratique, Nabil Hajji, a critiqué le récent déplacement effectué hier, ce mercredi 30 décembre 2020, par le Chef du gouvernement Hichem Mechichi. Ce dernier aurait préféré passer le réveillon en France, selon lui.

En en croire les photos partagées par l’élu et par plusieurs autres sources, Mechichi est parti à Paris peu après avoir pris part aux funérailles du militant Gilbert Naccache.

Les clichés auraient été pris à l’aéroport Charles de Gaulle, et montrent un Mechichi décontracté, en jeans, après avoir effectué le voyage en tant que simple passager.

D’un ton sarcastique, le député d’Attayar a indiqué que « le Chef du gouvernement a choisi de passer le réveillon dans la ville des lumières d’autant plus que les conditions générales dans le pays sont stables » et ne nécessitent donc pas sa présence en Tunisie.

قالك رئيس الحكومة تعب بعد 4 شهر خدمة.

و زيد النزل مسكرة و ميش باش تحتفل براس العام.

اي، ما يرتاحش ؟
ما يحتفلش براس…

Posted by ‎Nabil Hajji – نبيل حجي‎ on Wednesday, 30 December 2020

Loin du sarcasme, les interrogations d’un citoyen lambda qui se demande si « c’est le bon moment pour le Chef du gouvernement de voyager ? » Lui qui, mardi, a annoncé que tout sera mis en œuvre en Tunisie pour faire respecter les décisions de la Présidence du gouvernement en ce qui concerne les mesures prises en cette période de fin d’année.

« Toutes les mesures seront prises pour sanctionner toute violation du protocole sanitaire. Des mesures seront également prises contre quiconque serait tenté d’organiser à titre privé des fêtes ou des soirées, pour y rassembler des gens même s’il s’agit de résidences privées », avait-t-on averti.

Certes, les raisons de ce déplacement restent inconnues mais l’hypothèse personnelle l’emporte. Ceci pousse donc à s’interroger si, dans ces conditions exceptionnelles et avec un risque élevée de contamination notamment en Europe, la décision de quitter le pays et de se remettre en quarantaine une fois de retour serait la plus judicieuse.

Certains estiment qu’il relève de la liberté personnelle de Mechichi de choisir où passer ses vacances de fin d’année. Des internautes se sont même attaqués au député Hajji, l’appelant à se concentrer sur des sujets plus brûlants qu’un simple déplacement. D’autres ont de leur côté vivement critiqué la décision jugée « irresponsable ».

Toutes ces réactions mitigées sont compréhensibles car qu’on le veuille ou non, les citoyens, matraqués par les spots de sensibilisation et exhortés à éviter les rassemblements même familiaux, suivent l’exemple de leurs dirigeants.

Il faut dire que dans un autre contexte, ce déplacement serait passé inaperçu !

Commentaires:

Commentez...