A Fouchana, les bibliothécaires, militants de proximité

La Bibliothèque publique de Fouchana ne paie peut-être pas de mine mais ses animateurs abattent un travail considérable.

Au coeur du gouvernorat de Ben Arous, entre Mghira et Mohamedia, la ville de Fouchana compte parmi ses rares équipements culturels, une bibliothèque qui accueille petits et grands.

Animé par Olfa Rouihmi, cette bibliothèque accomplit un admirable travail de proximité surtout en direction des élèves du primaire.

L’exemple de Fouchana et sa modeste bibliothèque vient à point pour nous rappeler combien les bibliothécaires et les animateurs culturels font un travail qui compte.

C’est une évidence qu’il importe de souligner : ce sont eux aussi qui sont en première ligne face à l’obscurantisme.

Quant aux infrastructures culturelles, il est fondamental de les équiper et les renforcer. Surtout celles qui sont déployées par l’État dans toutes les régions du pays et qui ne doivent pas perdre leur vocation de phares du savoir à cause du manque de moyens.

S’il était un vœu qui me serait cher en ces jours propices, ce serait bien d’être debout et engagé aux côtés de tous les militants de la culture de proximité.

Bonne année à tous les bibliothécaires et animateurs culturels.

Commentaires:

Commentez...