Campagnes électorales : La supervision des pages Facebook depuis l’étranger devrait être interdite, selon le PNUD

Une étude du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a recommandé d’interdire la supervision, depuis l’étranger, des pages sur les réseaux sociaux pendant les campagnes électorales en Tunisie.

Portant sur le suivi des campagnes électorales sur les réseaux sociaux, l’étude a souligné l’importance de la signature de mémorandums d’entente entre l’instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) avec les sociétés « Facebook » et « Google » afin qu’elles respectent les lois électorales tunisiennes.

Le PNUD a également recommandé de :

  • accorder à l’ISIE la possibilité de connaître la période de distribution d’aides sociales
  • bloquer les pages dont l’instance a suggéré la désactivation
  • renforcer la coordination entre l’ISIE et le ministère public afin de faciliter l’émission d’autorisations judiciaires en cas de besoin
  • identifier les responsables des pages Facebook qui enfreignent les lois électorales
  • obliger tous les candidats à fournir à l’instance une liste des pages officielles qu’ils utiliseront dans leurs campagnes électorale afin de pouvoir les surveiller.

Commentaires:

Commentez...