Coronavirus : La nouvelle souche n’a pas été détectée en Tunisie, selon Louzir

Alors que la nouvelle souche du coronavirus découverte en Grande-Bretagne inquiète le monde entier, et a conduit à des opérations de reconfinement notamment sur le vieux continent, en Tunisie, cette nouvelle variante n’a pas été encore détectée.

C’est ce que affirme le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis, lors d’une conférence de presse tenue hier mardi 22 décembre.

En effet, Hechmi Louzir a fait savoir qu’aucun cas de la nouvelle souche du virus n’a été détecté en Tunisie, ajoutant que le vaccin a montré son efficacité sur cette variante.  » Sa caractéristique est qu’elle se répand plus rapidement », a-t-il expliqué, affirmant que les test RT-PCR effectués en Tunisie sont capables de la détecter. Et d’ajouter que les vaccins dont l’arrivée en Tunisie est prévue pour le mois d’avril sont en mesure de protéger contre cette nouvelle souche.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est prononcé sur la nouvelle souche du coronavirus découverte récemment en Grande-Bretagne. Pour l’OMS même s’il s’agit d’une variante plus rapide et plus efficace du virus, « elle ne représentait pas une situation hors de contrôle ».

Si le ministre de la Santé britannique avait évoqué une situation alarmante, l’Organisation mondiale de la Santé a considéré que la nouvelle variante de coronavirus ne représentait pas, en effet, une situation « hors de contrôle ».

« Nous avons eu un R0 (taux de reproduction du virus, ndlr) beaucoup plus élevé que 1,5 à différents moments de cette pandémie et nous l’avons maîtrisé », a déclaré le responsable des situations d’urgence sanitaire à l’OMS, lors d’une conférence de presse, lundi 21 décembre, cité par l’agence AFP. L’OMS a toutefois appelé à maintenir les mesures sanitaires de lutte contre la pandémie.

Le gouvernement britannique avait annoncé samedi 19 décembre le reconfinement de Londres, du sud-est de l’Angleterre et d’une partie de l’est, contraignant plus de 16 millions d’habitants à rester chez eux et à renoncer aux fêtes de fin d’années.

Ceci intervient suite à la découverte d’une nouvelle souche du coronavirus qui se propage rapidement dans ce pays. « Une nouvelle souche du coronavirus hors de contrôle », a commenté dans ce sens le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock. « Nous devions reprendre le contrôle, et la seule manière de le faire, est de restreindre les contacts sociaux », a-t-il déclaré, cité par plusieurs médias britanniques.

Commentaires:

Commentez...