Kais Saied : « Nous allons prendre les choses en main ! »

Le président de la République, Kaïs Saïed, a présidé, lundi 21 décembre 2020, au Palais de Carthage, la réunion du Conseil supérieur des armées, consacrée à l’examen de la situation générale dans le pays et du rôle des forces armées durant cette période.

Cité dans un communiqué de la présidence, le chef de l’Etat a réaffirmé sa « pleine « confiance en les unités militaires et sécuritaires, réitérant leur détermination et leur aptitude à préserver les institutions de l’Etat.

« La Tunisie n’a jamais connu pareille situation, mais je rassure les Tunisiens que l’Armée nationale est capable de faire face à toute menace terroriste », a-t-il dit et d’ajouter que « les Tunisiens sont conscients de tout ce qui se passe en Tunisie, mais certains événements sont instrumentalisés de manière à perturber les appareils de l’Etat ».

« Seule l’histoire montera qui sont les patriotes et qui sont ceux qui ont trahi l’Etat tunisien », a-t-il également martelé, affirmant que la Tunisie ne tombera pas.

Evoquant les protestations sociales, le président de la République a dit comprendre les soucis des citoyens, affirmant que les politiques mises en place depuis la révolution n’ont pas pu répondre aux besoins des Tunisiens.

Lors de son allocution en début de cette réunion, le chef de l’Etat a promis d’appliquer la loi sur le même pied d’égalité. Et d’affirmer que les forces armées s’opposeront à tous les complots visant à déstabiliser la Tunisie de l’intérieur comme de l’étranger.

Face à ce qu’il a appelé des circonstances exceptionnelles, le chef de l’Etat a promis de prendre les choses en main, conformément à la loi. « Nous allons prendre les choses en main conformément et ce face à cette responsabilité historique », a-t-il averti.

Commentaires:

Commentez...