Tunisie : Les agents judiciaires rejettent l’accord entre l’AMT et le gouvernement

En grève depuis un mois, les agents judiciaires ont décidé de rejeter l’accord signé entre l’Association des Magistrats Tunisiens et le gouvernement, ce vendredi 18 décembre.

Cela ne nous engage en rien, postait sur sa page Facebook, Hattab Ben Othman patron du syndicat des agents judicaires, annonçant que leur grève se poursuit toujours.

Les agents judiciaires avaient décrété une grève ouverte, dans une décision qui intervient à l’issue d’une réunion tenue par le bureau exécutif du syndicat. Les protestataires réclament l’homologation des diplômes des agents et cadres du ministère de la Justice ainsi que des primes liées à la nature du travail.

Un accord a été signé, ce vendredi 18 décembre 2020, entre la Présidence du Gouvernement, représentée par son secrétaire général Walid Dhahbi, et l’Association des magistrats tunisiens (AMT) en la personne de son président, Anas Hammadi.

Avec cet accord, l’AMT devrait lever sa grève, en attendant la position des Syndicats des magistrats et des Agents et Cadres de la justice.

Commentaires:

Commentez...