Souad Abderrahim interdit l’abattage des chiens errants

L’abattage des chiens errants comme solution de facilité, a toujours posé problème en Tunisie. Plusieurs associations et organisations s’activent actuellement pour mettre en place un cadre légal protégeant ces bêtes.

Accusée d’avoir longtemps adopté cette méthode cruelle, la municipalité de Tunis annonce ce vendredi 11 décembre avoir interdit l’abattage des chiens errants.

En effet, dans un communiqué rendu public, la municipalité annonce que sur décision de Souad Abderrahim, maire de Tunis, l’abattage des chiens a été interdit.

La municipalité appelle dans ce sens tous les citoyens à contribuer aux efforts visant à trouver des solutions alternatives pour traiter cette question.

La mairie rappelle également avoir mis depuis 2017 un centre au Belvédère consacré à la vaccination des animaux.

Commentaires:

Commentez...