Anissa Daoud, membre du jury « Cinéma de demain » au Festival International du film du Caire 2020

CIFF 42 Anissa Daoud
Anissa Daoud, membre de jury au CIFF 42

CIFF Cairo International Film FestivalLe Festival International du Film du Caire (CIFF) vient de dévoiler la liste complète des membres des jurys des diverses compétitions de sa 42eme édition qui se tiendra du 2 au 10 décembre à l’Opéra du Caire, au cours de laquelle 83 films de 43 pays seront projetés, dont 20 en premières projections mondiales ou internationales.

Cette année malheureusement, le cinéma tunisien, qui en 2019 avait brillé lors de 41ème édition du CIFF grâce au film Un fils de Mehdi Barsaoui, qui  avait remporté 3 prix, est pratiquement absent, à l’exception d’un court métrage Nour réalisé  par Rim Nakhli  et d’un membre de jury, Anissa Daoud.

Le Jury de la compétition internationale :

– Président du jury : le réalisateur et scénariste russe Alexander Sokurov, considéré comme l’un des réalisateurs contemporains les plus éminents de Russie. Ses films ont été présentés dans la plupart des grands festivals tels que Cannes, Berlin et Venise, notamment The Russian Ark, qui avait été en compétition au Festival de Cannes en 2002 et avait remporté le prix Visions du Festival de Toronto, et son film Faust qui avait remporté le Lion d’Or au Festival Venise en 2011.

– Les Membres :

  • Karim Inouz est un réalisateur, scénariste et plasticien brésilien, d’origine algérienne. Ses films ont remporté de nombreux prix à travers le monde, dont le Prix Un Certain Regard au Festival de Cannes en 2019 pour son film La vie invisible d’Euridice Gusmao. Karim enseigne l’écriture de scénario et est également membre de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences depuis 2017.
  • Burhan Qurbani, est un réalisateur allemand, dont les courts métrages ont remporté de nombreux prix internationaux. Ses longs métrages ont également participé à de grands festivals, dont le festival de Berlin 2020 où son film Berlin Alexanderplatz était en compétition officielle.
  • Gaby Khoury, est producteur de films égyptien et PDG de la Misr International Films, fondée par son oncle, le regretté réalisateur égyptien Youssef Chahine, en 1972. Gaby a produit un large éventail de longs métrages, documentaires et séries télévisées qui ont obtenu l’approbation de la critique et du public.
  • Lebleba, est une actrice égyptienne. Elle a commencé à travailler dans le domaine du cinéma à l’âge de 5 ans, et au cours de sa carrière, a été la vedette dans 85 films et a remporté de nombreux prix en tant que meilleure actrice.
  • Nayan Gonzalez Norvind, écrivain et actrice mexicaine, est connue pour le dévouement de sa famille à la comédie et au chant. Elle a remporté le prix de la meilleure actrice dans de nombreux festivals internationaux et a récemment participé au dernier film du réalisateur Michel Franco A New Order, qui a remporté le Grand Prix du Jury lors de la dernière session du Festival de Venise, et qui est d’ailleurs programmé dans cette 42ème session du Festival du Caire en hors compétition.
  • Najwa Najjar, réalisatrice palestinienne, a écrit, réalisé et produit plus de 12 films, dont la plupart ont fait l’objet de critiques élogieuses et ont remporté des prix dans divers festivals où il étaient sélectionnés,  comme le Caire, Berlin, Cannes, Locarno et Sundance. Depuis 2020, elle est membre de l’Académie des arts et des sciences du cinéma.

    CIFF 42 Najwa Najjar
    Najwa Najjar, réalisatrice et productrice palestinienne, membre de jury au CIFF 42

Le Jury de la compétition Horizons du cinéma arabe :

  • Yosra El Lozy, est une actrice égyptienne. Elle a joué son premier rôle dans le film du grand réalisateur Youssef Chahine, Alexandrie New York, qui avait été sélectionné dans la section Un regard Regard au Festival de Cannes en 2004, avant de débuter sa carrière professionnelle dans le cinéma en 2008. Parmi les films les plus importants dans lesquels elle a joué : Couleurs naturelles (2009), Héliopolis (2009) et Microphone (Tanit d’Or aux JCC 2010).
  • Ali Mustafa, est un réalisateur et producteur émirati. Son court métrage Under the Sun a remporté le prix du meilleur film aux Emirats en 2006 et le prix du meilleur réalisateur émirati au Festival du Film de Dubaï en 2007. Son film De A à B a été le premier film émirati à ouvrir Festival du Film d’Abu Dhabi.
  • Zeina Daccache est une actrice, auteure et réalisatrice libanaise, dont le film documentaire 12 Libanais en colère a remporté le Muhr Award du meilleur film documentaire et le People’s Choice Award au Festival International du Film de Dubaï en 2009.

    CIFF 42 Yosra El Lozy
    Yosra El Lozy, actrice égyptienne, membre de jury au CIFF 42

Le Jury de la compétition Semaine Internationale de la Critique:

  • Ivan Ikic est un réalisateur serbe dont les films ont remporté de nombreux prix dans les festivals de cinéma, y ​​compris le Prix spécial du jury dans le programme Est-Ouest au Festival du film de Karlovy Vary, pour son premier long métrage Barbarians en 2014. Son film Oasis a fait sa première à la dernière édition du Festival de Venise.
  • Mohamed Farrag est un acteur égyptien qui a débuté sa carrière au théâtre universitaire en 2000. Il a remporté de nombreux prix, dont le prix du meilleur acteur au Festival National du Film pour son rôle dans Le chat et la souris (2015). L’Association égyptienne des critiques de cinéma lui a décerné le prix du meilleur acteur pour son rôle dans Le Passage. Le public tunisien le connait surtout grâce à son rôle dans le feuilleton Taht Al Saytara (2015) aux cotés de Nelly Karim et Dhafer Labidine.
  • Ola Al-Sheikh, critique de cinéma palestinienne / jordanienne et programmatrice de films pour un certain nombre de festivals de films, ainsi que membre du jury de plusieurs festivals de films et membre du comité de sélection des films palestiniens pour concourir pour l’Oscar de la catégorie du meilleur film étranger.

    CIFF 42 Mohamed Farrag
    Mohamed Farrag, acteur égyptien, membre de jury au CIFF 42

Le Jury de la compétition Cinéma de demain :

  • Tizian Büchi est un cinéaste et programmeur suisse, qui a étudié histoire du cinéma et de l’esthétique à l’Université de Lausanne et au Belgium Art Institute. Il a travaillé dans plusieurs festivals de cinéma, dont le festival de Locarno. Ses courts métrages To the Summit et The Voice of Winter ont participé à de nombreux festivals internationaux, et il effectue actuellement le montage de son premier long métrage, Lilot.
  • Reham Abdel Ghafour est une actrice égyptienne. Elle a commencé sa carrière dans les feuilletons télévisé, avant de se lancer dans le cinéma en 2002 en participant aux films Sahar Al-Oyoun, His Owner’s Companion, My Angel Alexandria et She Made Me a Criminal, The Cell et Friday Market. Eu cours de sa carrière, elle a remporté de nombreux prix de meilleure actrice.
  • Anissa Daoud est une actrice, réalisatrice et productrice tunisienne, connue dans ses premières années comme comédienne avant de passer à la production puis à la réalisation. Ses films comprennent le long métrage documentaire Nos femmes dans la politique et la société et le court-métrage Le Meilleur Jour de Ma Vie, qui a ouvert la section de la Quinzaine des réalisateurs de la 71eme édition Festival de Cannes. Elle développe actuellement le scénario de son premier long métrage Les immortels.

    CIFF 42 Reham Abdel Ghafour
    Reham Abdel Ghafour, actrice égyptienne, membre de jury au CIFF 42

Le Jury de la compétition Horizons du Cinéma Arabe:

  • Mohcine Besri est un réalisateur et scénariste marocain. Il a co-écrit Opération Casablanca, avant de réaliser son premier long métrage, Les mécréants (2011). Ses autres films en tant que réalisateur incluent Laaziza (2018) et Une urgence ordinaire (2018).
  • Mohamed El-Omda est un réalisateur et producteur soudanais, nommé à la tête de la programmation cinématographique à la Soudanese Film Factory, et programmeur de films au Festival du film indépendant du Soudan. Il a co-fondé « Station Films », qui a coproduit Tu mourras à 20 ans (2019), lauréat du Prix Luigi De Laurentiis Award au Festival de Venise en 2019, ainsi que les Prix du meilleur scénario et Tanit d’Or pour la meilleure 1ère œuvre de Long Métrage – Prix Tahar Cheriaa aux JCC 2019. Ce film a été choisi pour représenter le Soudan à l’Oscar du Meilleur film International.
  • May Odeh est une réalisatrice et productrice palestinienne. Ses films les plus connus sont Gaza à travers elle (2017), Le passage (2017) et Painting for Better Dreams (2015).  Le film 200 mètres, réalisé par Ameen Nayfeh et dont elle est productrice a été présenté en première à la dernière édition du Festival Venise et y a remporté un prix. 200 mètres et le film que la Jordanie a choisi pour la représenter dans la compétition pour l’Oscar du meilleur film international.

    CIFF 42 Mohcine Besri
    Mohcine Besri, réalisateur marocain, membre de jury au CIFF 42

Le Jury du prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI):

  • Yaqout El-Deeb est un critique et chercheur cinématographique égyptien, qui écrit pour de nombreux magazines artistiques et journaux spécialisés. Il est titulaire d’un doctorat en critique cinématographique de l’Académie des arts et a écrit un certain nombre de livres dans le domaine du cinéma.
  • Elena Rubashevska est une journaliste, réalisatrice et critique de cinéma (membre de la FIPRESCI). Elle a obtenu une maîtrise de l’Université nationale du théâtre, du cinéma et de la télévision de Kiev. Elle a travaillé comme réalisatrice et scénariste, créant du contenu médiatique pour des organisations non gouvernementales et des entreprises socialement responsables telles que le WWF, l’OSCE et l’ONU. Elle est également directrice de programme du Festival International du Film Ethnographique OKO.
  • Anders E. Larsson est un critique, écrivain, producteur et monteur suédois. Il a travaillé pendant des années comme rédacteur en chef de magazines culturels. A partir de l’année prochaine, il sera le directeur du Festival International du Film Fantastique de Lund.

Lors de la conférence de presse pour présenter le programme de cette édition, Mohamed Hefzy, président du CIFF depuis 3 ans, a fait part de la difficulté cette année de composer ces jurys à cause de la pandémie de la Covid 19 et les restrictions de voyage qu’elle a occasionnées.

Cela n’a pas empêché la festival de respecter la Charte du collectif 50/50 signée en 2019, et par laquelle il s’est engagé à respecter autant que possible la parité hommes/femmes. En effet, on remarquera qu’à part le président du jury de la compétition internationale, il y a 10 membres de jurys femmes et 11 membres de jurys hommes.

Neïla Driss

Commentaires:

Commentez...