Une délégation ministérielle rencontrera, demain, les protestataires d’El Kamour

Archives

Au beau milieu du désert, des dizaines de jeunes de Tataouine poursuivent leur sit-in pour le douzième jour consécutif près de la station de pompage d’El Kamour.

Les manifestants continuent de s’opposer à toute tentative de réouverture de la pompe qu’ils ont fermée le 17 juillet dernier afin de faire pression sur les autorités et répondre à leurs revendications.

Selon Khlifa Bouhaouech, membre du comité de coordination du sit-in d’El Kamour, les jeunes de la région n’ont qu’une seule demande : la mise en œuvre de l’accord signé avec le gouvernement le 16 juin 2017.

Il a réaffirmé leur volonté de poursuivre la lutte et le sit-in en attendant la prochaine réunion avec un nombre de ministres qui se tiendra demain, mercredi, « dans l’espoir que cela débouchera sur une issue qui répondra aux demandes des citoyens de la région ».

Rappelons que le président de la République Kais Saied avait adressé une correspondance aux sit-ineurs d’AL-Kamour les appelant à se rendre au Palais de Carthage pour discuter de leur dossier.

Mais les jeunes protestataires ont décliné cette invitation appelant plutôt le chef de l’Etat à se rendre à Al-Kamour et à examiner leur situation de près.

Commentaires:

Commentez...