Les Immortels illustrés : Inoxydables héros de nos enfances

Laissez-moi d’abord rendre hommage à celui qui a réalisé le superbe collage qui illustre ce billet.

En quelques vignettes, cet ami inconnu dont l’œuvre m’est parvenue nous replonge dans l’univers de la bande dessinée des années cinquante-soixante.

Tous les héros ou presque figurent dans ce collage. On y retrouve les rois de la jungle que furent Akim et Zembla ainsi que l’inusable Grand Blek et son alter ego, le non moins fameux Swing.

On y retrouve Ombrax, l’homme aux mille visages et Zagor l’esprit de la Hache qui faisait trembler les méchants et dont les aventures paraissaient dans Yuma et Rodéo.

On y retrouve aussi les Rangers que furent Miki et Kit Teller dont nous lisions les aventures dans Nevada. Toutes les nuances du western se trouvaient aussi dans Davy Crockett, Mustang et Apaches.

Quant à l’exotisme, il régnait en maître dans Marco Polo et Bengali qui avaient aussi les faveurs des jeunes lecteurs d’un temps révolu.

Comment ne pas penser à tous les autres et faire appel aux mémoires de nos lecteurs qui, évidemment, sauront se souvenir de Buck John, Tarou ou Oliver, entre autres héros de papier.

Ce collage est la plus belle des madeleines et ne manquera pas de raviver les mondes lointains de la pop culture du milieu du vingtième siècle.

Commentaires:

Commentez...