Formation du gouvernement : Ennahdha et Tahya Tounes défendent l’inclusion de Qalb Tounes

A quelques jours de l’annonce imminente du gouvernement Fakhfakh, les partis discutent encore de la participation de certains parties considérées « persona non grata ».

Qalb Tounes qui, à l’issue des élections législatives, a raflé la seconde place en termes de nombre de députés, est toujours exclu des concertations, chose qui dérange plus d’un.

Le mouvement Ennahdha a de nouveau appelé, hier dimanche 2 février 2020, à la formation d’un gouvernement d’union nationale qui « n’exclut aucun parti et bénéficie d’un large soutien politique ».

S’exprimant à l’agence TAP, Imed Hammami, membre du bureau politique du mouvement Ennahdha, a assuré que son parti ne reviendra pas sur sa décision d’élargir les concertations à tous les groupes parlementaires.

Pour sa part, Tahya Tounes a également appelé le Chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh,  à élargir la base des consultations afin d’assurer au prochain gouvernement une large ceinture politique.

Lors d’une réunion tenue hier, et présidée par Youssef Chahed, le comité politique du parti a souligné la nécessité d’accélérer la formation du gouvernement et d’assurer toutes les conditions nécessaires au succès du prochain gouvernement.

Commentaires:

Commentez...