Ghannouchi justifie les privilèges accordés à Habib Khedher

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, a déclaré que la nomination de Habib Khedher à la tête de son cabinet avec le rang et les privilèges d’un ministre, s’inscrit dans le cadre du « rétablissement du respect de l’institution législative en tant que première institution souveraine du pays ».

Ghannouchi a souligné lors de la séance plénière tenue ce mercredi 15 janvier 2020, que les deux autres institutions de souveraineté, à savoir les présidences de la République et du gouvernement, comprennent un grand nombre de ministres.

« Nous ne sommes pas dans un régime présidentiel, et l’ARP est la première institution en termes d’importance et devrait être munie de tous ce qui lui rétablit son prestige », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...