Sur fonds de protestations, le chef du district de sécurité de Tataouine changé

Le ministère de l’Intérieur a décidé de transférer le chef du district de sécurité de Tataouine Youssef Sassi, à Tunis et de nommer un nouveau chef.

La décision a été prise hier, et une correspondance urgente a été envoyée durant nuit sur fonds des manifestations que connait le gouvernorat depuis quelques jours.

Jeudi dernier, des manifestants ont occupé le siège du gouvernorat de Tataouine, qu’ils avaient envahi, appelant notamment au limogeage du gouverneur de Tataouine, qui, selon eux, est à l’origine de la non-application des accords de Kamour.

Les détails de l’accord

* Recrutement d’un membre de la famille du martyr Anouer Sakrafi et une autre personne relevant de la famille du blessé Abdallah Aouari

* Recrutement 1500 personnes au sein des sociétés pétrolières comme suit:
-100 en juillet
-150 en septembre
-200 en octobre
-400 en novembre
-150 en décembre

* Une prime de recherche d’emploi de 500 dinars, versée aux personnes recrutés dans les sociétés pétrolières à partir de septembre, en attendant leur adhésion

* Un budget de 80 millions de dinars alloués au fonds de développement

* Intégration de 370 agents dans les sociétés pétrolières et de l’environnement à la fin de leur contrat CDD

* Recrutement de 1500 agents dans la société de l’environnement en juin 2017

* Recrutement de 1000 autres en janvier 2018

* Recrutement de 500 personnes en 2019

* Le gouvernement s’engage à ne pas intenter un procès contre les sit-inneurs

Commentaires:

Commentez...