L’ISIE « épuisée » par le chevauchement des élections

Farouk Bouaskar, vice-président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a déclaré que « la pression imposée par le calendrier exceptionnel des élections présidentielles anticipées et son chevauchement avec les élections législatives a mis à rude épreuve l’instance ».

Lors d’une intervention accordée ce lundi 7 octobre 2019 à Jawhara fm, il a déclaré que la tâche de l’ISIE est actuellement très difficile, notant que les résultats préliminaires devraient être annoncés mercredi, alors que jeudi devrait marquer le début de la période du silence électoral.

Il a appelé dans ce sens les candidats du deuxième tour de la Présidentielle à mener leurs campagnes électorales, notant que l’absention à le faire pourrait affecter négativement le taux de participation à ce rendez-vous.

Commentaires:

Commentez...