« La décision d’interdire le niqab est venue en retard », selon Mohsen Marzouk

« La décision d’interdire le niqab était nécessaire mais est venue en retard », a déclaré Mohsen Marzouk, président du mouvement Machrou Tounes.

Marzouk a déclaré sur Shems fm sue son parti avait soumis il y a deux ans un projet de loi à l’Assemblée des représentants peuple (ARP), portant l’interdiction aux personnes dont le visage est couvert de se trouver dans les espaces publics pour des raisons de sécurité.

« Cela peut être le constat que cacher un visage dans un pays qui lutte contre le terrorisme signifie permettre à des personnes qui peuvent être des terroristes d’appliquer leurs plans’, -t-il ajouté.

Il a souligné que l’affaire n’était pas liée aux libertés individuelles, mais plutôt à des raisons de sécurité.

Commentaires:

Commentez...