La compagnie Tunisair ne sera pas privatisée

Le ministre du transport, Hichem Ben Ahmed, a déclaré qu’il n’est pas envisageable de vendre ou de privatiser Tunisair et les sociétés se trouvant dans le complexe complexe de la compagnie nationale.

Lors d’une séance plénière tenue hier, mardi 5 mars 2019, le ministre a confirmé le licenciement de centaines d’employés de Tunisair soulignant toutefois que la restructuration ne concerne pas seulement les licenciements qui ne doivent pas être arbitraires.

En décembre, le PDG de Tunisair, Ilyes Mnakbi, avait dressé un bilan inquiétant de la compagnie et annoncé que le plan de restructuration nécessitait un fond estimé à 1,3 milliard de dinars tunisien. Il avait mis le doigts sur plusieurs « défaillances » comme la masse salariale qui est passée de 220 à 340 MD depuis 2011 et l’intégration de 1200 agents.

Face à cette situation critique de la compagnie, le ministère du Transport, avait alors annoncé l’élaboration d’un plan de restructuration qui comprend de nombreux volets financiers et sociaux.

Le plan de restructuration prévoit notamment une augmentation du capital de la compagnie et la reconversion des dettes de Tunisair auprès de nombreuses entreprises publiques en une contribution à leurs capitaux.

Tunisiair prévoit également de licencier 1146 agents en 2020 afin d’améliorer ses équilibres financiers, avait indiqué le ministre en février, soulignant également que le nombre d’agents opérant sur un avion, devrait passer de 222 à 164 agents en 2020 en vue de se rapprocher des normes internationales.

Commentaires:

Commentez...