Tunisie : Lotfi Zitoun défend le droit à la liberté sexuelle

Lotfi Zitoun

Dans une interview parue ce mardi 19 février 2019 dans les colonnes du journal Acharaa Magharbi, le conseiller politique du mouvement Ennahdha, Lotfi Zitouns a affirmé qu’il défend les libertés sexuelles.

S’exprimant sur divers sujets, Zitoun, en pleine métamorphose de positions et de positionnement politique, a estimé qu’il défend les libertés individuelles y compris, les libertés sexuelles, sauf si elles portent atteinte à autrui.

Le leader au sein du mouvement islamiste, a, en revanche, critiqué les tests annaux qui sont exercés en Tunisie, étant donné qu’il s’agit d’une atteinte à la dignité humaine.

Les dernières déclarations de Lotfi Zitoun, l’une des figures d’Ennahdha, ont créé polémique. Récemment, il a critiqué ouvertement son parti, faisant allusion qu’il instrumentalise la religion à des fins politiques.  « Ennahdha doit se consacrer à des projets purement politiques et à la gestion des affaires de l’Etat, et laisser à l’écart tout ce qui porte sur l’activité de société civile, notamment celles à vocation religieuse », a-t-il dit, appelant Ennahdha à libérer l’Islam des enjeux politiques.

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a déclaré en réponse aux propos du conseiller politique du mouvement Lotfi Zitoun, que la divergence d’opinions et la soumission de diverses propositions au sein du parti sont normales. Ghannouchi a assuré qu’Ennahdha accepte et ne rejette jamais ceux qui expriment leur opinion avec respect, en échange de la nécessité de respecter toutes les décisions émanant du mouvement.

Il est désormais clair que Lotfi Zitoun n’est plus celui que nous connaissons, un défenseur acharné du projet du parti Ennahdha. Aujoudhui, le leader au sein du mouvement ne cesse de le critiquer en public.

 

Commentaires:

Commentez...