Arrestation du cheikh salafiste Khamis Mejri

Le cheikh salafiste, Khamis Mejri, a été arrêté, ce jeudi 14 février 2019, à Bizerte. Il a été interpellé dans le cadre d’un avis de recherche lancé contre lui suite à une décision de justice datant de 2014 dans une affaire pour laquelle il avait été condamné à deux mois de prison.

Après son arrestation, le prédicateur salafiste a été transféré en prison. On lui reproche notamment, dans l’affaire qui le concerne, d’avoir enfreint la loi régissant les mosquées.

Khamis Mejri a été condamné, le 24 octobre 2014, à 8 mois de prison dont 6 mois ferme par le Tribunal de première instance de Bizerte. Jugé dans quatre affaires. Il avait été condamné à six mois de prison ferme et à deux mois de prison avec sursis dans trois affaires. Un non-lieu avait été prononcé en sa faveur dans une quatrième affaire.

Khamis Mejri avait été condamné pour avoir prêché du haut de la tribune d’une mosquée sans autorisation en contravention avec la loi des mosquées. Le prédicateur a déjà comparu devant la justice en mars 2014 pour ce même type d’affaires.

Commentaires:

Commentez...