Enseignement : Yaakoubi promet « plus de souplesse » dans les négociations

Le secrétaire général de la Fédération Générale de Enseignent secondaire, Lassaad Yaacoubi, a promis « plus de souplesse » dans les négociations au sujet de la retraite, des primes spécifiques et du budget des établissements éducatifs.

Il a expliqué, ce mardi, que la délégation syndicale s’est retirée hier de la séance de négociation à cause de « l’obstination du ministère à remettre certaines questions qui ont déjà fait l’objet d’un accord sur la table des négociations ».

Le ministère en tutelle est responsable de cette crise et de l’échec des négociations, selon ses dires, et ne fait pas preuve de réelle volonté à trouver une solution.

Rappelons qu’hier, des lycéens s’étaient de nouveau rassemblés à Tunis, sur les marches du Théâtre Municipal de Tunis, pour dénoncer le blocage qui perdure dans les négociations entre le ministère de l’Education et la Fédération générale de l’enseignement secondaire.

L’Association tunisienne des parents d’élèves a exprimé, aujourd’hui, son refus catégorique de la poursuite de la « prise en otage des élèves », à cause de la crise entre le ministère de l’Education et la fédération de l’enseignement secondaire.

Cette crise touche le moral des élèves, les prive de leurs droits, nuit à leurs intérêts et met en danger leur avenir et ce « à des fins matérielles ».

Commentaires:

Commentez...