Archives de le présidence de la République : Saida Garrache répond à Sihem Ben Sedrine

L’Instance « Vérité et Dignité » dont les travaux se sont officiellement arrêtés le 31 décembre 2018, continue de susciter la polémique. Cette fois, elle concerne les archives de la présidence de la République.

De quoi obliger la porte-parole de la présidence de la République, Saida Garrache à répliquer. Ce vendredi 4 janvier 2019, elle a réagi aux déclarations de la présidente de l’Instance Vérité et Dignité (IVD), Sihem Ben Sedrine sur la disparition d’une partie des archives de la présidence.

Selon Sihem Ben Sedrine, hier, une partie des archives de la présidence de la République concernant notamment l’année 2015, reste introuvable et s’est demandée où étaient passées ces archives.

Aujourd’hui, Saida Garrache, a indiqué qu’une partie des archives avait disparu sous l’ancien président Mohamed Moncef Marzouki et non sous Beji Caid Essebsi selon ce qu’a déclaré par le passé Aziz Krichen, conseiller du président. A cette époque, il avait révélé qu’une partie des archives avait été remise à des parties étrangères.

Elle a souligné que l’opération d’archivage est légalement organisée, ajoutant que les archives sont remises à l’Institut national des archives, et c’est ce que la présidence a fait.

Commentaires:

Commentez...