Lait : De la brique… au sachet !

Illustration

L’importation du lait pour équilibrer les besoins du marché local ne semble pas plaire aux principaux intervenants dans le secteur, à commencer par les éleveurs, les centres de collecte privés, les distributeurs et principalement les industriels.

Elle ne plaît bien évidemment pas aux spéculateurs de tout bord et aux mafias du commerce au noir lesquels savourent, actuellement, la pénurie et en tirent de gros bénéfices avec la complicité des producteurs eux-mêmes.

Par ailleurs, et afin de comprimer les coûts et éviter une augmentation qui viendrait encore affaiblir le pouvoir d’achat des Tunisiens, certains préconisent l’usage d’un emballage, moins cher pour empaqueter le lait, en l’occurrence le sachet.

L’idée a déjà été concrétisée au Maroc et a permis d’économiser près de 30% sur le coût des rituelles briques de lait.

I.B.H.
Tunis-Hebdo du 08/10/2018

Commentaires:

Commentez...