Retour sur la greffe d’une artère « vivante », un exploit médical 100% tunisien

Hôpital militaire de Tunis

C’est une intervention chirurgicale unique au monde, qui a eu lieu récemment à l’hôpital militaire de Tunis, impliquant un staff 100% tunisien.

D’une manière simplifiée, il s’agit d’un prélèvement d’une artère « vivante » (non synthétisée) sur une mère de 46 ans pour la greffer sur l’aorte de son enfant âgé de 9 ans.

Menée le 12 septembre dernier par sept médecins de l’hôpital militaire, cette intervention chirurgicale est, en effet, une première mondiale, comme le confirme le staff médical conduit par Dr. Jameldine Manaa, chef de service de chirurgie cardiovasculaire à l’hôpital militaire.

“Le patient souffrait d’une sténose de son aorte, gênant la vascularisation des reins et des intestins, occasionnant chez lui, une insuffisance rénale et une hypertension artérielle. Cela, a donc nécessité une intervention chirurgicale urgente qui a duré 7 heures, le don de la mère de son artère est intervenu au moment opportun après 3 mois d’attente.”, a-t-il expliqué, hier jeudi 5 octobre, à l’agence TAP, lors d’un point de presse.

Toujours selon l’affirmation du staff médical, « l’enfant est en très bonne santé et n’a plus besoin de prendre des médicaments, sa mère et lui seront en mesure de quitter l’hôpital dans les jours à venir », on peut dire alors que l’opération est 100% réussie.

 

Commentaires:

Commentez...