Le Tunisien est endetté de 6 mille dinars dès sa naissance !

Illustration

Après la révolution, le taux d’endettement a été toujours critiqué et pointé du doigt en ce qui concerne la dégradation de la situation des finances de l’Etat.

Récemment, c’est Taoufik Baccar, président du centre international Hedi Nouira de Prospective et d’Etudes, qui a tiré la sonnette d’alarme sur la spirale d’endettement dont souffre la Tunisie.

En effet, dans une déclaration à Mosaïque FM, il a indiqué que ‘la dette extérieure de la Tunisie augmente à un rythme rapide et s’élève désormais à 70 milliards de dinars ».

Il a ajouté qu’en moyenne, tout individu doit payer une dette de six mille dinars dès sa naissance, contre 2400 dinars en 2010.
Le taux d’endettement de la Tunisie a atteint, à fin juin 2017, 66,9% du PIB, contre 60,3% du PIB en juin 2016.

La course à l’endettement est devenue une solution de facilité qui a fait couler le pays, avait déploré le secrétaire général adjoint de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri, mettant en garde contre un taux d’endettement très élevé.

Commentaires:

Commentez...