L’Ordre national des médecins réagit aux accusations d’une Algérienne

Capture d’écran

L’histoire de cette ressortissante algérienne qui affirme avoir été victime d’un vol de rein, dans une clinique tunisienne, a fait réagir l’ordre national des médecins.

Cette histoire rapportée par des médias algériens raconte la mésaventure d’une Algérienne qui s’est déplacée en Tunisie pour se faire extraire des calculs rénaux, et qui s’est retrouvée dépossédée d’un de ses reins, comme elle l’affirme dans une vidéo .

L’ordre national des médecins, a décidé de réagir via son président Mounir Makni. Ce dernier a critiqué les déclarations de cette Algérienne qui portent atteinte aux médecins tunisiens, rapporte radio Mosaique fm.

L’Algérienne en question a également indiqué que la clinique avait refusé de lui fournir le dossier médical.

Commentaires: