La réconciliation ou la mort… le message adressé au Tunisien

Tribune | Par Brahim Abdellah

Le haineux et bâtard de la nation, l’illustre terroriste, l’innommable Khriji décida de sa tour d’ivoire, une fois n’est pas coutume d’appuyer avec ferveur sur ses habituels boutons, déclenchant par adéquation mort et désolation… Cet acte abject, abominable ne peut être préparé qu’avec le recours et le concours sournois de ces fameux traîtres reprenant nouvellement service…

L’illustre terroriste à travers cette ignominie si désirée n’a fait que transmettre volontairement un message fort à ses viles créatures : La Garde nationale, l’un des appareils sécuritaires les plus performants dans la lutte anti-terroriste serait nouvellement infiltrée, désormais…

Le dernier limogeage des 100 cadres sécuritaires et le départ antérieur du MI ne fût que présage « logique », si chèrement désirée par la horde islamo-fasciste, annonciatrice de ce regain de malheurs…

Frappez au cœur de la secte, et vous verrez une armée de Daech se dresser contre la Nation, contre nous…

Réveillez vous et que l’on finisse d’une fois !

Commentaires: