Chroniques des années de cendre : Le sitcom BCE

Crédit photo : CITIZENSIDE/CHEDLY BEN IBRAHIM

Plus populaire de tous les feuilletons et sitcom de tous les mois de ramadan de toutes les chaînes télé, est celui de BCE.

Nous sommes cette années à la troisième année consécutive et ça fait le même tapage médiatique et un audimat qui dépasse de loin tous les sitcom tunisien de tous les temps de « Ommi Traki nas mlah » à « Choufli hal ».

Je ne sais pas si BCE a mis ça dans son programme électoral de 2014 mais dans tous les cas, ça à l’air d’une bonne réussite artistique. De point de vue politique, je ne suis pas aussi certain.

La recette ramadanesque est simple : le feuilleton du changement du gouvernement est lancé quelques jours avant Ramadan, histoire de faire la diversion par rapport aux autres questions existentielles qui préoccupent le commun des tunisiens, telles que la disponibilité des œufs et du piment pour réussir la brik et la salade méchouia pendant le mois saint.

La suite de l’histoire est maintenant connue, à l’image des épisodes de « MacGyver ». Ça bloque un certain temps et hop, le magicien finit par nous trouver la solution miracle.

Entre temps, BCE s’amuse, les salons de thé de la banlieue travaillent bien et le commun des Tunisiens se préoccupe de la « ghraiba » pour l’Aid.

Tiens, la « ghraiba » pourrait être un bon titre pour le feuilleton de BCE.

Anis Wahabi

Commentaires:

Commentez...