Après l’huile et l’harissa, l’artisanat tunisien veut conquérir les Etats-Unis

CP : espacejardins.blogspot.com

Trois mémorandums d’entente d’une valeur de 1,5 million de dollars (3,63 MD), visant la promotion de la coopération tuniso-américaine dans le domaine de l’artisanat ont été signés vendredi 27 avril 2018.

Ces mémorandums d’entente ont été signés à l’occasion de la 35ème édition du salon de la création artisanale qui se poursuit jusqu’au 5 mai 2018, entre l’Office national de l’artisanat (ONA) et le département d’Etat américain, représenté par l’institut de développement humain IDH et l’International de santé de famille (FHI 360), ainsi que la chambre américaine de commerce en Tunisie (AmCham), rapporte l’Agence TAP.

Ils s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de coopération des Etats-Unis, avec la Tunisie, au cours des cinq prochaines années. A cette occasion, l’ambassadeur américain à Tunis, Daniel Rubinstein, a indiqué que l’artisanat tunisien est une priorité du gouvernement américain.

Dans le même contexte, un guide pratique d’export de l’artisanat tunisien vers les Etats-Unis a été lancé hier et mis à la disposition des artisans tunisiens qui veulent exporter vers le marché américain.

Selon le directeur de cabinet de la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Nabil Bziouech, la part des exportations des produits artisanaux vers le marché américain va passer de 10 à 12% au cours de cinq prochaines années.

L’artisanat suivra-t-il l’exemple de l’huile d’olive tunisienne dont les exportations vers les Etats-Unis représentent 14% du total des importations de ce pays ?

Les éditions du Salon International des produits et industries agroalimentaires (Fancy Food Show 2017), qui ont lieu chaque année à New York et auxquelles prennent part des entreprises tunisiennes ayant pour objectif la conquête du marché américain, sont un indicatif.

Des entreprises spécialisées dans l’huile d’olive, les dattes, les pâtes alimentaires, la harissa, les conserves alimentaires et d’autres produits ont participé à ce salon… Au tour de l’artisanat d’ouvrir une brèche.

Commentaires:

Commentez...