Enfants autistes maltraités : Ouverture d’une enquête judiciaire

L’affaire des violences faites à des enfants autistes au centre de protection des enfants autistes à l’Ariana prend une tournure judiciaire puisque le ministère public du tribunal de première instance de l’Ariana a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire contre le propriétaire du centre en question, et contre tous ceux qui seraient impliqués dans des violences physiques et morale.

Le délégué général pour la protection de l’enfance, Mahiar Hamadi avait déclaré hier, dimanche 18 février 2018, à l’agence TAP qu’une enquête judiciaire allait ouverte à propos de la séquence vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, qui montre des enfants subir par des éducateurs des actes de violence physique.

Dans cette vidéo on voit une enseignante qui brutalise un enfant autiste. Mahiar Hamadi a d’ailleurs laissé entendre que le centre sera fermé si de tels crimes sont prouvés.

Attention vidéo choquante

Le ministère des Affaires Sociales a annoncé pour sa part avoir envoyé une équipe afin d’enquêter sur cette affaire d’autant plus que les actes de violence ont eu lieu dans un centre privé qui ne possède pas de permis de la part du ministère, et qui ne respecte pas les conditions et les critères stipulés dans le cahier de charges.

Témoignage

Une citoyenne dont l’enfant a été maltraité dans ce centre a témoigné sur les ondes de Mosaique fm, ce lundi 19 février 2018, déclarant que son enfant a été agressé et maltraité par des éducateurs au centre de protection des enfants autistes à l’Ariana.

Elle a indiqué avoir a été surprise que son enfant figure dans une vidéo montrant des enfants autistes subir des violences physiques et conjugales.

Elle a appelé les autorités concernées à trouver une solution à ce problème et à prendre les mesures nécessaires à l’encontre des éducateurs ont exercé la violence sur ces enfants innocents. Elle a appelé également à lancer une institution publique pour prendre en charge ces enfants autistes.

Commentaires:

Commentez...