Moncef Marzouki : La loi de finances conduira à des troubles sociaux

Moncef Marzouki, président de la République tunisienne de 2011 à 2014 – (photo archive)

L’ancien président de la République et actuel président du parti Al Irada Moncef Marzouki a qualifié la loi de finances 2018 de « catastrophique ». Selon lui, c’est une loi qui conduira à des troubles sociaux, et tous les chiffres et prévisions confirment que la souffrance des Tunisiens se poursuivra au cours des prochaines années.

Lors d’une visite effectuée hier à Gafsa dans le cadre des préparatifs pour les élections municipales, Marzouki a indiqué que plusieurs partis avaient mis en garde contre les conséquences de loi de finances, rappelant que le gouvernement avait qualifié 2017 d’année de relance alors que seuls les prix ont augmenté.

Marzouki a averti quant à la dégradation de la situation sociale et économique dans le pays poussera les gens à manifester dans la rue, exprimant sa crainte de voir les mouvements sociaux exploités par certaines parties et confondus avec les actes de vandalisme.

Il a appelé à la nécessité de s’attacher au caractère pacifique des protestations légitimes qui constituent le propre des pays démocratiques et d’assurer que les actes de pillage et de vandalisme ne se produisent pas pour ne pas discréditer ces mouvements sociaux.

Commentaires:

Commentez...