Abdelkrim Abidi : « On m’a proposé de l’argent pour mettre en péril la vie de Caid Essebsi »

Abdelkerim Abidi | CP : Mosaique FM

L’ancien chef de la brigade de protection des avions à l’aéroport de Tunis-Carthage a fait une déclaration, ce lundi 22 janvier 2018 lors d’une séance d’écoute à l’ARP, qui provoquera sans doute une polémique à l’échelle nationale.

En effet, Abdelkrim Abidi a bel et bien affirmé qu’il a reçu « une offre » pour collaborer avec des parties étrangères et avec des symboles de l’ancien régime, et ce à l’aide d’un intermédiaire, en vue de mettre la vie du président de la République Beji Caid Essebsi en péril.

Selon ses déclarations, l’objectif de cette offre, principalement de l’argent, était de viser la sécurité nationale et de « mettre en péril la vie du président de la République Béji Caïd Essebs ».  Abidi a ajouté qu’il a transféré tous les détails qui concernent ce dossier à la justice.

La commission parlementaire d’enquête sur les réseaux d’envoi des jeunes vers les zones de conflit auditionne aujourd’hui, l’ancien chef de sécurité des avions à l’aéroport Tunis-Carthage, Abdelkrim Abidi.

Rappelons-le, Abdelkrim Abidi a été entendu récemment par l’unité de lutte contre le terrorisme, suite à une plainte déposée par le syndicaliste Issam Dardouri à son encontre, l’accusant d’avoir facilité le départ de jeunes Tunisiens vers les zones de conflits.

Commentaires:

Commentez...