Moncef Marzouki : « Les protestations populaires sont devenues nécessaires »

Moncef Marzouki, ex-président de la République et chef du parti politique Harak Tounes Al Irada

Pour Moncef Marzouki, les protestations populaires sont devenues une nécessité. Fidèle à lui-même, l’ex-président de la République a opté pour Facebook pour revenir sur les derniers mouvements de protestation que connaissent plusieurs régions du pays.

« A la lumières de la politique d’Etat qui vend des illusions depuis 2014, négligeant l’intelligence des Tunisiens, les protestations populaires sont devenues nécessaires » a-t-il posté, hier lundi 8 janvier sur son compte Facebook, sur fonds de ces mouvements protestataires.

Marzouki a également appelé à entamer une enquête sur le jeune qui trouvé la mort à Tebourba le qualifiant de martyr.
Il appelé dans ce sens, ces jeunes à éviter la violence et protester d’une manière pacifique.


Rappelons-le, plusieurs régions du pays ont connu dans la nuit du lundi 8 janvier des mouvements de protestations nocturnes qui ont été accompagnés dans certains quartiers par des actes de pillages et de violences notamment à Ettadhamen et Intilaka à Tunis. Ces événements ont concerné notamment Kasserine, Tebourba où un jeune a trouvé la mort, Gafsa, Gabes et Nabeul.

Commentaires:

Commentez...