Imed Dghig écope d’un an de prison

Imed Dghij, ancien membre des ex-ligues de protection de la révolution (LPR) a été condamné ce lundi 25 décembre, par contumace à un an de prison pour atteinte au président de la République.

La décision remonte à juin dernier, mais l’accusé en a été informé aujourd’hui lundi 25 décembre 2017. En avril 2017 la cour d’appel avait déjà condamné Imed Dghij dans l’affaire des menaces proférées contre Béji Caïd Essebsi en 2014 à trois mois de prison avec sursis et d’une amende de 300 DT.

En 2014 La 6e Chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis avait déjà condamné Imed Dghij, à 8 mois de prison pour menace et incitation à la violence, et à 6 mois de prison pour atteinte à autrui à travers les réseaux sociaux.

ADD

Commentaires:

Commentez...