Les femmes sont fortement sous-représentées dans les médias tunisiens

Les femmes sont fortement sous- représentées dans les médias tunisiens et leur présence ne dépasse pas les 11 pc contre 89 pc d’hommes, révèle une étude intitulée ” Place et représentation des femmes dans les fictions télévisuelles ” rendue publique, jeudi 7 décembre 2017 à Tunis, lors d’une conférence sur le thème “Place et image des femmes dans les médias audiovisuels” organisée par la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle ” HAICA “.

L’étude menée par la HAICA, en collaboration avec le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel Belge (CSA) souligne que ” Non seulement les femmes tunisiennes sont peu représentées mais l’image que les médias véhiculent d’elles est plutôt négative”, rapporte l’agence TAP.

Le corpus de cette étude est composé de 5 fictions à épisode ouverts, soit environ 69 heures de programme. les cinq œuvres de fiction analysées ont toutes été diffusées pour la 1ière fois pendant le mois de Ramadan 2015 , entre le 18 juin et le 17 juillet.( Awled Moufida ” et ” Hkayet Tounsia ” diffusés par la chaine El hiwar Ettounsi, ” laylet Echchak ” ( Attassia TV ) , ” Errisque ” ( Hannibal TV ) et ” Naouret Elhwa ” (watanya 1) Sur l’ensemble du corpus, on a relevé 225 injures, soit 3.22 par heure en moyenne, selon Hammami samira, responsable de monitoring à la HAICA.

L’analyse s’est basée sur une méthode comparative fondée sur le genre, en quatre volets : Le premier s’attache à la participation des femmes à la création et à la conception de l’œuvre. Le second dresse une sorte de comparatif des personnages masculins et féminins (sorte de carte d’identité par tranche d’âge, catégorie socioprofessionnelle etc.).

Le troisième volet a été consacré à l’étude de l’ensemble des éléments accompagnant la présence du personnage dans chaque séquence (paraître vestimentaire, mise en valeur du corps, etc.).

Le quatrième volet, quant à lui, définit l’ensemble des stéréotypes et contre stéréotypes relevés dans chaque épisode.

Commentaires:

Commentez...