Tunisie : Slim Riahi interdit de voyage

L’homme d’affaires et président de l’Union patriotique libre (UPL), Slim Riahi a été frappé par une interdiction de voyage.

Le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier a en effet décidé d’émettre une interdiction de voyage à son encontre comme mesure préventive visant à s’assurer que Slim Riahi restera en Tunisie tant que les affaires qui le visent ne sont pas clôturées.

Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’affaire portée devant le pôle judiciaire financier lorsque le juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et financier avait émis, le 28 juin 2017, une décision de gel des comptes bancaires, des actions et des biens de Slim Riahi.

Cette décision a été prise sur la base d’une affaire portée devant le pôle judiciaire économique et financier contre Slim Riahi pour suspicion de blanchiment d’argent.

A contre-pied…

Pourtant, Slim Riahi a décidé de faire un break et de quitter momentanément la Tunisie et s’installer en Grande-Bretagne afin de reprendre ses affaires qu’il avait mises au second plan depuis qu’il est engagé dans la politique et le sport tunisiens.

Il avait confirmé son intention, samedi dernier, son intention de quitter très probablement la Tunisie dans les prochains jours.

Reçu par Beji Caid Essebsi

Hier, mardi 19 septembre, Slim Riahi a été reçu par le président de la République, Béji Caïd Essebsi au Palais de Carthage.

L’entrevue a porté sur l’état des lieux de la situation générale dans le pays et sur la nécessité de mettre en œuvre une stratégie économique aux contours clairs à même de permettre de relancer la machine économique !!!

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...