Noces à Tunis en 1890

Il est permis de regarder cette œuvre de Charles Lallemand, un peintre français ayant vécu en Tunisie, comme un véritable témoignage sur des traditions qui se sont maintenues jusqu’au milieu du vingtième siècle.

Ce tableau daté de 1890 représente la cérémonie du « farch ». A cette occasion, le trousseau de la mariée est transféré publiquement à son prochain domicile.

La cérémonie prenait d’autant d’éclat que les familles étaient aisées et, comme le montre ce tableau, le transport se faisait à dos de mulet et dans des coffres en bois peint.

A cette époque lointaine, les mariages se poursuivaient durant toute une semaine et comprenaient divers rituels qui sont de nos jours tombés en désuétude.

Toutefois, certaines familles maintiennent encore ces traditions dans plusieurs régions du pays. En cette période estivale, la saison des mariages bat son plein et ce petit regard rétro grâce à la peinture de Lallemand, est aussi un hommage aux familles tunisiennes et à leurs us et coutumes.

Commentaires:

Commentez...